Comment bien créer ses stories Instagram : 6 conseils pour bien débuter

Les #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 ont été élues comme l’une des plus grandes tendances Social Media de l’année. En effet, popularisées en 2016 par Snapchat, les marques ne peuvent désormais plus faire l’impasse sur ce nouveau format de contenu.

Vous avez l’impression d’être en retard sur cette tendance ? Vous ne savez pas comment vous lancer dans l’usage de ces contenus narratifs ? 

Marine Rolland et Céline Beckrich, formatrices de community managers à IFOCOP Expériences et consultantes spécialisées, vous livrent leurs conseils pour débuter dans la création d’une #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑦. 

𝐋𝐞𝐬 𝐬𝐭𝐨𝐫𝐢𝐞𝐬 𝐝’𝐈𝐧𝐬𝐭𝐚𝐠𝐫𝐚𝐦 𝐧’𝐚𝐮𝐫𝐨𝐧𝐭 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐞𝐜𝐫𝐞𝐭𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐯𝐨𝐮𝐬 !

𝑄𝑈’𝐸𝑆𝑇-𝐶𝐸 𝑄𝑈’𝑈𝑁𝐸 𝑆𝑇𝑂𝑅𝑌 ? 

Vous avez le choix entre une photo, une vidéo ou un montage de photos/de vidéos qui dure au plus 15 secondes. Vous pouvez ensuite embellir votre story avec des filtres, stickers, emojis, textes ou masques. 

La story publiée sera automatiquement effacée 24h après.

Initié par Snapchat en 2016, les stories qui sont connues en format vertical mobile first ont depuis été développées sur Instagram, WhatsApp, Facebook, Facebook Messenger et Google. Tellement cette tendance est reconnue dans le monde entier que d’autres réseaux sociaux importants l’envisagent (exemple: YouTube, LinkedIn).

Le principe d’une #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑦 est avant tout de raconter une histoire : 𝐥𝐚 𝐬𝐩𝐨𝐧𝐭𝐚𝐧𝐞́𝐢𝐭𝐞́𝐥𝐞́𝐦𝐨𝐭𝐢𝐨𝐧𝐥𝐢𝐧𝐬𝐭𝐚𝐧𝐭𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐭 𝐥𝐞 𝐫𝐞́𝐞𝐥 𝐬𝐨𝐧𝐭 𝐥𝐞𝐬 𝐯𝐚𝐥𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐜𝐥𝐞́𝐬 𝐝𝐞 𝐜𝐞 𝐟𝐨𝐫𝐦𝐚𝐭. Enfin, les stratégies traditionnelles sur les réseaux sociaux, basées sur le gain de visibilité via les interactions et les codes de création de contenu s’en retrouvent bouleversés.

𝐶𝑂𝑀𝑀𝐸𝑁𝑇 𝑆𝐸 𝐿𝐴𝑁𝐶𝐸𝑅 𝐷𝐴𝑁𝑆 𝐿’𝑈𝑇𝐼𝐿𝐼𝑆𝐴𝑇𝐼𝑂𝑁 𝐷𝐸 𝑆𝑇𝑂𝑅𝐼𝐸𝑆 ?

Il ne faut pas se fier aux apparences – s’approprier un nouveau format de contenu n’est pas toujours facile. Nous pouvons ainsi compter 𝐝𝐞𝐮𝐱 𝐟𝐫𝐞𝐢𝐧𝐬 qui conduisent la plupart du temps à remettre sans cesse à plus tard son usage bien que nous savons que les opportunités offertes aux marques par les #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 ne sont plus à minimiser.

Ainsi, selon Céline Beckrich « 𝐥𝐞 𝐦𝐚𝐧𝐪𝐮𝐞 𝐝’𝐢𝐝𝐞́𝐞, 𝐝𝐞 𝐜𝐫𝐞́𝐚𝐭𝐢𝐯𝐢𝐭𝐞́ 𝐞𝐭 𝐥’𝐚𝐩𝐩𝐫𝐞́𝐡𝐞𝐧𝐬𝐢𝐨𝐧 𝐥𝐢𝐞́𝐞 𝐚̀ 𝐥𝐚 𝐩𝐫𝐢𝐬𝐞 𝐞𝐧 𝐦𝐚𝐢𝐧 𝐝𝐞 𝐥’𝐨𝐮𝐭𝐢𝐥𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐬𝐞𝐬 𝐟𝐨𝐧𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧𝐧𝐚𝐥𝐢𝐭𝐞́𝐬 𝐬𝐨𝐧𝐭 𝐝𝐞𝐮𝐱 𝐟𝐚𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐪𝐮𝐢 𝐟𝐫𝐞𝐢𝐧𝐞𝐧𝐭 𝐬𝐨𝐮𝐯𝐞𝐧𝐭 𝐥𝐞𝐬 𝐩𝐞𝐫𝐬𝐨𝐧𝐧𝐞𝐬 𝐪𝐮𝐢 𝐬𝐨𝐮𝐡𝐚𝐢𝐭𝐞𝐧𝐭 𝐬’𝐢𝐧𝐢𝐭𝐢𝐞𝐫 𝐚̀ 𝐥𝐚 𝐜𝐫𝐞́𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐝𝐞 #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 ». 

Elle nous donne alors des conseils pour dépasser ces barrières psychologiques:  « 𝘀𝗮𝘂𝘁𝗼𝗿𝗶𝘀𝗲𝗿 𝗮̀ 𝗱𝗶𝗳𝗳𝘂𝘀𝗲𝗿𝘃𝗶𝗮 𝗹𝗲𝘀 #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗵𝗼𝘁𝗼𝘀 𝗼𝘂 𝗱𝗲𝘀 𝘃𝗶𝗱𝗲́𝗼𝘀 𝗺𝗼𝗶𝗻𝘀 ‘𝗯𝗲𝗹𝗹𝗲𝘀’ 𝗾𝘂𝗲 𝗰𝗲𝗹𝗹𝗲𝘀 𝗾𝘂𝗲 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗮𝘂𝗿𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗶𝗳𝗳𝘂𝘀𝗲́𝗲𝘀 𝘀𝘂𝗿 𝗻𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗳𝗲𝗲𝗱 ».

Une story se doit d’être authentique et spontanée, un cadre ou une luminosité imparfaits sont donc loin de nuire à l’image d’une marque, c’est même un trait à souligner! 

Elle recommande également de « 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝗰𝗲𝗿 𝗽𝗮𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗼𝘀𝗲𝘀 𝘀𝗶𝗺𝗽𝗹𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗱𝗼𝘀𝗲𝗿 𝘁𝗲𝘀𝘁𝗲𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗱𝗶𝗳𝗳𝗲́𝗿𝗲𝗻𝘁𝗲𝘀𝗳𝗼𝗻𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻𝗻𝗮𝗹𝗶𝘁𝗲́𝘀 ».

La durée de vie éphémère d’une #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑦 et la faible visibilité inhérente aux premières publications sont des éléments de réassurance pour s’affranchir de la crainte de mal faire.

𝑆𝐼𝑋 𝐶𝑂𝑁𝑆𝐸𝐼𝐿𝑆 𝑃𝑂𝑈𝑅 𝐶𝑅𝐸́𝐸𝑅 𝑆𝐸𝑆 𝑃𝑅𝐸𝑀𝐼𝐸̀𝑅𝐸𝑆 𝑆𝑇𝑂𝑅𝐼𝐸𝑆 𝐼𝑁𝑆𝑇𝐴𝐺𝑅𝐴𝑀

Lorsqu’une marque décide d’investir dans le format #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 l’enjeu est double gagner de la visibilité et fidéliser son audience cible en créant une affinité avec elle. 

Voici les 𝐬𝐢𝐱 𝐜𝐨𝐧𝐬𝐞𝐢𝐥𝐬 de Marine Rolland pour y parvenir :   

𝟷𝐷𝐸́𝐹𝐼𝑁𝐼𝑆𝑆𝐸𝑍 𝑈𝑁𝐸 𝐿𝐼𝐺𝑁𝐸 𝐸́𝐷𝐼𝑇𝑂𝑅𝐼𝐴𝐿𝐸

La stratégie Social Media de la marque doit être respectée afin que les #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 soient efficaces. 

Étape incontournable avant de se lancer : définir ses objectifs, sa cible, les sujets et thèmes à aborder, le ton employé et son planning de publication. 

Une cohérence avec les publications classiques sera a respectée.

𝐏𝐨𝐮𝐫 𝐢𝐥𝐥𝐮𝐬𝐭𝐫𝐞𝐫 comment peuvent être combinés les usages de ces formats Instagram nous avons l’exemple du compte @mimicuisine.

Sur son feed Instagram, elle a publié une photo de son gâteau aux pommes accompagnée d’un texte. En amont, elle a bien sûr travaillé sa mise en scène et son cadrage ainsi que des retouches comme la luminosité. 

Sur ses #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 , elle a publié un tutoriel de la recette de ce fameux gâteau aux pommes. Pour ce faire, elle a diffusé une série de séquences vidéo de 15 secondes plus spontanées la montrant en train de faire le gâteau. 

𝟸 :𝑅𝐸𝑆𝑃𝐸𝐶𝑇𝐸𝑍 𝑇𝑅𝑂𝐼𝑆 𝑉𝐴𝐿𝐸𝑈𝑅𝑆 𝐸𝑆𝑆𝐸𝑁𝑇𝐼𝐸𝐿𝐿𝐸𝑆 : 𝐿𝐴 𝑃𝑅𝑂𝑋𝐼𝑀𝐼𝑇𝐸́, 𝐿𝐴 𝑆𝑃𝑂𝑁𝑇𝐴𝑁𝐸́𝐼𝑇𝐸́ 𝐸𝑇𝐿’𝐴𝑈𝑇𝐻𝐸𝑁𝑇𝐼𝐶𝐼𝑇𝐸́

𝗙𝗶𝗿𝘀𝘁 𝗼𝗳 𝗮𝗹𝗹, avant de commencer à tester les #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 pour sa marque, il faut en comprendre les codes et se les approprier. 
𝐒𝐚𝐢𝐬𝐢𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐞𝐱𝐩𝐞́𝐫𝐢𝐞𝐧𝐜𝐞𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐯𝐢𝐟 𝐞𝐬𝐭 𝐥’𝐞𝐬𝐬𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐝𝐞𝐬 #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠. 
En ce sens, Céline Beckrich met en garde les utilisateurs : « 𝐭𝐫𝐨𝐩 𝐛𝐫𝐚𝐧𝐝𝐞𝐫 𝐬𝐞𝐬 𝐒𝐭𝐨𝐫𝐢𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐧𝐝𝐮𝐢𝐭 𝐚̀ 𝐩𝐞𝐫𝐝𝐫𝐞 𝐞𝐧𝐚𝐮𝐭𝐡𝐞𝐧𝐭𝐢𝐜𝐢𝐭𝐞́ ». 

Les #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 les plus spontanées et authentiques obtiennent de meilleurs résultats. 

Selon elle, ce format de contenu éphémère et créatif est une réelle opportunité« 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐫𝐭𝐢𝐫𝐝𝐞 𝐬𝐚 𝐥𝐢𝐠𝐧𝐞 𝐞́𝐝𝐢𝐭𝐨𝐫𝐢𝐚𝐥𝐞 𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐩𝐫𝐨𝐩𝐨𝐬𝐞𝐫 𝐝𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐞𝐧𝐮𝐬 𝐦𝐨𝐢𝐧𝐬 𝐟𝐨𝐫𝐦𝐚𝐭𝐞́𝐬 ». 𝐌𝐀𝐈𝐒 emprunter un ton trop en décalage risque de nuire à l’image de marque. Il faut donc trouver un juste équilibre. 

𝟹 : 𝑃𝐿𝐴𝐶𝐸𝑍 𝐿’𝐻𝑈𝑀𝐴𝐼𝑁 𝐴𝑈 𝐶Œ𝑈𝑅 𝐷𝐸 𝑉𝑂𝑆 𝐻𝐼𝑆𝑇𝑂𝐼𝑅𝐸𝑆

Une #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑦 est un format de contenu narratif. Il s’agit de raconter une histoire à sa cible afin de capter son attention et de susciter chez elle une émotion. 

Marine Rolland confie que « 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐮𝐧 𝐢𝐧𝐟𝐥𝐮𝐞𝐧𝐜𝐞𝐮𝐫 𝐢𝐥 𝐞𝐬𝐭 𝐞𝐬𝐬𝐞𝐧𝐭𝐢𝐞𝐥 𝐝𝐞 𝐬𝐞 𝐟𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐧𝐚𝐢̂𝐭𝐫𝐞 𝐚𝐮 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐞𝐫𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐞𝐬 #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 𝐬’𝐢𝐥 𝐬𝐨𝐮𝐡𝐚𝐢𝐭𝐞 𝐜𝐫𝐞́𝐞𝐫 𝐮𝐧 𝐯𝐞́𝐫𝐢𝐭𝐚𝐛𝐥𝐞 𝐥𝐢𝐞𝐧 𝐚𝐯𝐞𝐜 𝐬𝐚 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐚𝐮𝐭𝐞́ ». 

Pour une marque, il peut être plus délicat de rentrer dans le champ de l’intime. L’enjeu sera donc autre, par exemple ses coulisses.

𝟺 : 𝑈𝑇𝐼𝐿𝐼𝑆𝐸𝑍 𝐷𝐸𝑆 𝐻𝐴𝑆𝐻𝑇𝐴𝐺𝑆

𝐃𝐞𝐮𝐱 𝐞́𝐥𝐞́𝐦𝐞𝐧𝐭𝐬 sont essentiels pour faire gagner de la visibilité à ses #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 : 𝐮𝐧 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐞𝐧𝐮 𝐢𝐧𝐭𝐞́𝐫𝐞𝐬𝐬𝐚𝐧𝐭 et 𝐮𝐧𝐞 𝐩𝐮𝐛𝐥𝐢𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐫𝐞́𝐠𝐮𝐥𝐢𝐞̀𝐫𝐞. 

Afin d’étendre leur diffusion auprès de son audience cible, l’usage de #hashtags est également primordial. Il conviendra de choisir parmi les mots clés relatifs à l’activité, les 5 à 7 mots-clés les plus adéquats pour chaque publication.

𝟻 : 𝑅𝐸́𝑃𝑂𝑁𝐷𝐸𝑍 𝐴̀ 𝑇𝑂𝑈𝑆 𝐿𝐸𝑆 𝐶𝑂𝑀𝑀𝐸𝑁𝑇𝐴𝐼𝑅𝐸𝑆

Les commentaires des #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 sur Instagram sont envoyés sous la forme de messages privés que seul les administrateurs de la page peuvent voir. Il convient d’y répondre le plus rapidement possible puisque l’objectif des #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 est de créer une relation de proximité avec sa cible et de fidéliser une communauté d’abonnés.

D’autant plus que les commentaires restent un indicateur d’engagement.

𝟼 : 𝑇𝐸𝑆𝑇𝐸𝑍 𝑇𝑂𝑈𝑇𝐸𝑆 𝐿𝐸𝑆 𝐹𝑂𝑁𝐶𝑇𝐼𝑂𝑁𝑁𝐴𝐿𝐼𝑇𝐸́𝑆

𝐓𝐡𝐞 𝐥𝐚𝐬𝐭 𝐛𝐮𝐭 𝐧𝐨𝐭 𝐥𝐞𝐚𝐬𝐭, il faut oser se lancer et tester l’ensemble des fonctionnalités pour découvrir l’étendue des possibilités en termes de créativité. Sur internet vous pouvez retrouver de nombreux tutoriels pour être guidés. 

Commencer par des choses simples, puis s’inspirer de comptes reconnus pour la qualité de leur publication. 

Les réseaux sociaux sont en constante évolution et Instagram ajoute régulièrement de nouvelles fonctionnalités.

𝐋𝐄𝐒 𝐏𝐑𝐈𝐍𝐂𝐈𝐏𝐄𝐒 𝐃𝐄 𝐁𝐀𝐒𝐄 𝐀̀ 𝐑𝐄𝐒𝐏𝐄𝐂𝐓𝐄𝐑

Vous vous sentez fin prêt à tester les #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 ? 

Attention : trois pièges à éviter lors de ses débuts. Ainsi, il faut penser à : créer des #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠 à partir d’un smartphone, filmer ses vidéos verticalement et publier du contenu inédit. 

𝐸𝑁 𝐶𝑂𝑁𝐶𝐿𝑈𝑆𝐼𝑂𝑁

Le « Test and learn », qui est l’un des principe phare du webmarketing revient à se lancer sans se sentir encore prêt, s’applique tout particulièrement aux #𝑆𝑡𝑜𝑟𝑖𝑒𝑠. 

Mettre de côté votre exigence de perfection et oser essayer l’outil et ses fonctionnalités vous permettra de vous initier à leurs utilisations. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.